Commission africaine des droits de l’homme et des peuples

par Emmanuel Guématcha

La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples a tenu une Session extraordinaire du 5 au 11 octobre 2009 pendant laquelle elle a adopté une Résolution sur la détérioration de la situation des droits de l’homme en Gambie (Resolution ACHPR/Res 146 (Ext.OS/Vll)09 on the Deteriorating Human Rights Situation in the Republic of The Gambia).

La Commission africaine s’est penchée sur la situation des droits de l’homme en Gambie à cause de l’attitude du Président gambien Sheikh Professor Alhaji Dr. Yahya A.J.J. Jammeh qui le 21 septembre 2009, dans une déclaration à la télévision nationale, aurait menacé de tuer les défenseurs des droits de l’homme et ceux qui les soutiennent.

La Commission africaine demande à l’Union africaine d’exercer une pression sur le Président gambien afin qu’il retire ses menaces. La Commission, dont le siège est en Gambie, demande également à l’Union de s’assurer que la République gambienne offre des garanties de sécurité aux membres et au personnel de la Commission africaine des droits de l’homme, ainsi qu’aux défenseurs des droits de l’homme et à tous ceux qui participent aux activités de la Commission. Au cas où la situation des droits de l’homme ne s’améliore pas, elle propose de changer le siège du secrétariat de la Commission africaine.

Résolution en anglais sur :

http://www.achpr.org/english/resolutions/Res_Gambia_HR.pdf

Communiqué de presse en anglais sur :

http://www.achpr.org/english/Press%20Release/press_realease-gambia.PDF

Actualités droits-libertés du 16 octobre 2009 par Emmanuel Guématcha

Pour citer : Emmanuel Guématcha,  » Commission africaine des droits de l’homme et des peuples « , in Lettre « Actualités Droits-Libertés » du CREDOF, 16 octobre 2009.

Publicités