Commission africaine des droits de l’homme et des peuples

par Lumière Guématcha

Le Rapporteur spécial de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples sur les réfugiés, les demandeurs d’asile, les personnes déplacées et les migrants en Afrique a dénoncé le 13 mars 2009 la décision des autorités soudanaises d’expulser les organisations humanitaires travaillant au Darfour (Ouest-Soudan). Cette décision du Soudan a été prise suite à l’inculpation de son Président, Omar Al Bachir, par la Cour pénale internationale.       Le Rapporteur spécial s’inquiète des conséquences de cette décision sur les personnes déplacées, victimes de nombreuses violations des droits de l’homme et du droit humanitaire. Il insiste sur la nécessité de lutter contre l’impunité au Darfour et exhorte le gouvernement soudanais à annuler sa décision.  

Communiqué de presse sur : http://www.achpr.org/francais/Special%20Mechanisms/IDPs/press%20release/Press%20release_sudan.pdf

Pour citer le document:

Lumière Guématcha,  » Commission africaine des droits de l’homme et des peuples « , in Lettre « Actualités Droits-Libertés » du CREDOF, 28 mars 2009.

Advertisements