Discrimination raciale

par Amélie Robitaille

I –  DISCRIMINATION RACIALE

 A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale ayant lieu le 21 mars, le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’Homme (BIDDH) de l’OSCE, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) du Conseil de l’Europe et l’Agence des droits fondamentaux (FRA) de l’Union européenne ont adopté une déclaration commune le 18 mars 2008. Ces institutions condamnent « unanimement tous les discours qui véhiculent l’idée d’une supériorité fondée sur la race, la couleur, la langue, la religion, la nationalité ou l’origine nationale ou ethnique » et en appellent « aux partis politiques pour qu’ils combattent le racisme ».

Le BIDDH, l’ECRI et la FRA constatent que, malgré l’adoption de la Charte des partis politiques européens pour une société non raciste le 25 septembre 2003, « les discours politiques racistes, antisémites et xénophobes ne sont plus la chasse gardée des partis politiques extrémistes, mais pénètrent également l’espace politique de nombreux États ». Observant l’« usage grandissant du discours raciste dans la sphère politique »,  le BIDDH, l’ECRI et la FRA insistent sur la nécessité pour les Etats de poursuivre le combat contre l’intolérance et la discrimination raciale.

Déclaration commune à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale – 21 mars 2008 : https://wcd.coe.int/ViewDoc.jsp?Ref=PR194(2008)&Language=lanFrench&Ver=original&Site=DC&BackColorInternet=F5CA75&BackColorIntranet=F5CA75&BackColorLogged=A9BACE

Charte des partis politiques européens pour une société non raciste : http://fra.europa.eu/fra/index.php?fuseaction=content.dsp_cat_content&contentid=3ef0568924fa5&catid=3ef0500f9e0c5&lang=FR

Pour citer :

Amélie Robitaille, « Discrimination raciale », in Lettre « Actualités Droits-Libertés » du CREDOF, 20 mars 2008.

Advertisements