Onu et Droits de l’homme

par Sylvia Preuss-Laussinotte

I – ONU ET DROITS DE L’HOMME

Lors de sa soixantième session, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 15 mars 2006 le projet de création du Conseil des droits de l’homme, nouvel organe chargé de veiller au respect des droits de l’homme et remplaçant l’actuelle Commission des droits de l’homme. 
Après cinq mois de négociations, le Conseil des droits de l’homme a été officiellement établi par l’Assemblée générale, par 170 voix pour, quatre contre (États-Unis, Îles Marshall, Israël et Palaos) et trois abstentions (Bélarus, République islamique d’Iran et Venezuela).
Le Conseil des droits de l’homme, qui se réunira pour la première fois le 19 juin 2006, et dont l’élection des premiers membres aura lieu le 9 mai, sera « chargé de promouvoir le respect universel et la défense de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales, pour tous, sans aucune sorte de distinction et en toute justice et équité ». 
Il est précisé que « les États membres devront observer les normes les plus strictes en matière de promotion et de défense des droits de l’homme, et l’Assemblée générale pourra, à la majorité des deux tiers des membres présents et votants, suspendre le droit d’un membre qui aurait commis des violations flagrantes et systématiques des droits de l’homme d’y siéger. »
Le mandat de la Commission des droits de l’homme devrait prendre fin le 16 juin 2006.
Pour citer :
Sylvia Preuss-Laussinotte, « Onu et Droits de l’homme », in Lettre « Actualités Droits-Libertés » du CREDOF, 16 mars 2006.
Publicités